RECHERCHE DES VICTIMES
VICTIMS SEARCH

Nom
Name
Type Constructeur
Builder
Longueur
Length
Largeur
Breadth
Tonnage
Lancement
Launch
Période
Period
Victimes Récupérées Fin de Service
End Year
Photos
Mackay-Bennett Cablier
Cable Ship
John Elder and Co 82 m
270 ft
12 m
40 ft
2000 grt ??-09-1884 Du 17-04-1912 au 30-04-1912 306 1922
Fin de Service

1963
Démolition

Minia Cablier
Cable Ship
London and Glasgow Company 100 m
328.5 ft
11 m
35.8 ft
2061 grt 1860
Construction
Du 24-04-1912 au 06-05-1912 17 -
Montmagny Ravitailleur
Supply Ship
Chantiers du Gouvernement Canadien 68 m
223 ft
10 m
33 ft
1269 grt 04-09-1909 Du 06-05-1912 au 19-05-1912 4 18-09-1914
Algerine Cargo Harland & Wolff 52.5 m
172.1 ft
9 m
29.5 ft
505 grt 1880
Construction
Du 16-05-1912 au 06-06-1912 1 -

En avril 1912, la White Star Line affrête les services de quatres navires pour récupérer les corps des victimes du naufrage du Titanic.

Le Mackay Bennett part avec à son bord une équipe d'embaumeurs et d'importantes réserves de glace, de linceuls et de cercueils. En deux semaines de recherches, le navire repêche 306 corps, dont celui du milliardaire John Jacob Astor IV.

Le Minia appartenait à la Western Union (anciennement Anglo-American Telegraph Company) et naviguait sous le commandement du capitaine William George Squares DeCarteret. Le révérend Henry Ward Cunningham de l'église St. George, à Halifax, l'embaumeur William H. Snow et l'assistant entrepreneur et chirurgien Will Mosher étaient à bord. Le mauvais temps a gêné les recherches et seuls 17 corps ont finalement été retrouvés après une semaine de recherches. Deux pompiers non identifiés ont été inhumés en mer. Les quinze autres victimes amenées à Halifax comprenaient Charles Melville Hays, président du Grand Trunk Railway; Joseph J. Fynney, passager de deuxième classe; trois passagers de troisième classe et dix membres d'équipage. A son retour à Halifax, tous ses cercueils inutilisés et son liquide d'embaumement ont été transférés vers le troisième navire qui devait se lancer dans la recherche, le vapeur Montmagny.

Le Montmagny commandé par le capitaine François Xavier Pouliot dans les eaux territoriales, et le capitaine Peter Crerar Johnson du service des phares dans les eaux internationales, récupère quatre cadavres au large de la Nouvelle-Écosse. Ils étaient accompagnés de John R. Snow Jr, chef embaumeur de la compagnie John Snow Company d'Halifax, de Cecil E. Zink, embaumeur de l’entreprise Dart-mouth Undertakers de Dartmouth, et des Révérends Samuel Henry Prince, vicaire de l’église anglicane Saint-Paul de Halifax, et Patrick McQuillan, vicaire de la basilique-cathédrale Sainte-Marie de Halifax. Parmi les cadavres, un certain Harold Reynolds, passager de 3e classe qui dans les dernières minutes de l’agonie du Titanic se serait jeté à la mer en se cramponnant à une bouée de sauvetage à laquelle il était toujours accroché quand son corps fut repêché.

L'Algerine était un cargo et un navire à passagers (et un scelleur à temps partiel) appartenant à Bowring Brothers Limited de St. John's, Terre-Neuve. Il naviguait sous le commandement du capitaine John Jackman. À bord se trouvaient également l'officier en chef Richard B. Giles, Andrew Carnell des pompes funèbres, et M. Lawrence l'entrepreneur de pompes funèbres avec Lawrence Brothers. Il n'y avait aucune trace de clergé à bord. L'Algérine a quitté St. John's le jeudi 16 mai 1912 et bien que ses recherches aient persisté pendant trois semaines, elle n'a retrouvé qu'un seul corps, celui du steward du salon James McGrady. Ses restes ont été ramenés à St. John's le 6 juin et transbordés à Halifax à bord du vapeur Florizel.

Au total, 328 corps sont retrouvés (sur 1 500 victimes), 119 sont rejetés à la mer à cause de leur état de décomposition avancée. Les autres sont rendus à leur famille, ou enterrés dans les cimetières de la ville de Halifax lorsqu'ils ne sont pas réclamés.