LES SECOURS

Lundi 15 avril 1912

Atlantique Nord


2 h 30 : Le Carpathia qui file à plus de 17 noeuds et demi sur une mer d'huile, achève les préparatifs destinés aux survivants. Sa coque soumise à rude épreuve tremble et vibre comme jamais, et malgré la présence de glaces, le Commandant A. Rostron ne réduit pas sa vitesse.

3 h 00 : Des fusées de détresse sont tirées toutes les quinze minutes, afin de signaler sa présence aux naufragés.

3 h 30 : Les survivants aperçoivent les fusées de détresse tirées par le Carpathia.

3 h 35 : Le Carpathia entre dans la zone où le Titanic a sombré, mais seule une mer désespérément vide s'étend à perte de vue.

4 h 00 : Les moteurs sont stoppés, afin de récupérer le premier canot, le N°2, aperçu grâce à sont feu vert.

4 h 10 : Le canot N°2 est récupéré.

4 h 45 : Le canot N°13 est récupéré.

5 h 10 : Le canot N°7 est récupéré.

6 h 00 : Le canot N°3 est récupéré.

6 h 15 : Le canot C est récupéré.

6 h 30 : Les occupants du canot B sont répartis dans les canots N°4 et N°12.

7 h 00 : Le canot N°14 est récupéré avec le D en remorque. Les occupants du canot A qui est abandonné à moitié submergé, sont transférés dans le D.

8 h 15 : Le canot N°12 est récupéré.

8 h 50 : Le Carpathia quitte les lieux pour New York avec 705 survivants à bord.


Jeudi 18 avril 1912

New York - USA

21 h 35 : Le Carpathia s'amarre sous une pluie battante au pier 54 à New York.

22 h 00 : Les 705 survivants débarquent.