LA PERTE DU TITANIC

Le témoignage d'un rescapé

THE LOSS OF THE
S.S. TITANIC

Lawrence BEESLEY

Première édition en 1912 / Durand-Peyroles / Harper Perennial - 2012

En avril 1912, le plus grand paquebot jamais construit au monde, symbole même de l'orgueil et de la puissance humaine, disparaissait en deux heures et demie. Cette tragédie, qui coûta la vie à près de mille cinq cents personnes, est, encore de nos jours, riche de nombreux enseignements.
Au lendemain de la catastrophe se posaient d'inévitables questions relatives à la conception des navires, à la sécurité des personnes, aux procédures de navigation, de communication et de sauvetage.
L'auteur, passager de seconde classe à bord du Titanic, publia ce précieux témoignage afin de mettre en évidence l'attitude des gens et de restituer l'ambiance qui régnait à bord avant et pendant le naufrage, dans les canots et à bord du Carpathia. Il démontra aussi que cette tragédie était le résultat de plusieurs facteurs même si, à son époque, il ne pouvait connaître exactement les raisons et les circonstances techniques du naufrage. Ce témoignage, inédit en français, est l'un des plus appréciés dans le monde par son authenticité.
The Loss of the S.S. Titantic is Lawrence Beesley’s compelling first-person account of the tragic sinking of the R.M.S. Titanic on its maiden voyage in April 1912. Published amid the continued media frenzy a scant nine weeks following the tragedy, The Loss of the S.S. Titanic draws on Beesley’s experience as a second-class passenger and survivor, and, because of its rich detail and unique perspective, continues to be considered to be one of the most authoritative books about the disaster.
.
.
.
.
.
.