LE TITANIC
NE REPOND PLUS

Gérard PIOUFFRE

Larousse - 2009

En dépit d'un froid intense, ce dimanche 14 avril 1912 a été magnifique. Vers 23 h 30, le steward du salon des premières classes vient courtoisement prier quatre joueurs de bridge de terminer leur partie pour qu'il puisse éteindre les lumières. Peu après, le Titanic, qui file alors 22,5 nœuds, heurte un iceberg. En à peine plus de deux heures, le fleuron de la White Star Line, véritable prouesse technologique réputée insubmersible, sombre au large de Terre-Neuve.

Bien des interrogations subsistent autour de la catastrophe qui, selon certains, aurait pu être évitée : pourquoi, par exemple, les officiers du Californian, cargo stoppé au milieu des glaces à quelques miles du Titanic, n'ont-ils pas cherché à déchiffrer les mystérieux signaux lumineux qu'ils distinguaient depuis leur bord ?

S'appuyant sur les enquêtes américaine et britannique, Gérard Piouffre retrace ici l'histoire du plus célèbre des naufrages.